Création, orientation et évolution du milieu associatif et des espaces sociaux : Le cas des serbes de Vienne et de Toronto

Dans une approche comparative, mon projet de thèse explore la création, l’orientation et l’évolution du milieu associatif serbe à Toronto et à Vienne. L’évolution démographique de la diaspora, ainsi que la situation économique et politique de la Yougoslavie (puis de la Serbie) sous le régime socialiste en place lors de la deuxième moitié du 20ème siècle et lors de la transition démocratique qui a suivi la chute de Milosevic en 2001, ont fait évoluer l’engagement associatif de la diaspora et le rapport à la migration du gouvernement serbe. Que ce soit avec les premiers migrants yougoslaves de la fin du 19ème siècle qu’avec ceux d’aujourd’hui, l’implémentation de politiques transterritoriales ont particulièrement profité à la Yougoslavie puis à la Serbie qui ont bénéficié des investissements économiques de sa diaspora, faisant de ses émigrants « le produit d’exportation serbe le plus fructueux ».

Pour le travail de doctorat, le focus sera tourné autour de la création et de l’évolution de ce milieu associatif dans deux cadres très différents, au niveau géographique et au niveau de la conception de la diversité. Les motifs et les conditions de l’émigration, les possibilités et la fréquence des retours, les liens au pays d’origine et les politiques de diversités des sociétés et des villes d’accueil, autant de facteurs qui diffèrent entre ces deux diasporas et qui, en retour, vont faire évoluer le milieu associatif dans une certaine direction, répondant à des attentes différentes de la part des membres de la communauté.

Grace à une recherche empirique (interviews et observation participante), ma thèse vise à comprendre quels sont les facteurs qui influencent l’évolution et l’orientation du milieu associatif communautaire. Tout en me focalisant sur le niveau méso des associations, je souhaite diversifier les approches en élargissant ma recherche au niveau micro et macro afin d’intégrer les impressions des membres de la diaspora ainsi que les politiques migratoires et de diversité des sociétés et des villes d’origine et d’accueil.